Répondant à l'invitation du Bureau du MRD en Amérique du Nord, en collaboration avec l'ensemble du mouvement associatif djiboutien basé à Ottawa, le président de la Ligue djiboutienne des droits humains (LDDH), Jean-Paul Noël Abdi, est arrivé dans la capitale fédérale du Canada mardi 19 juillet 2011 au soir pour une conférence sur la situation des droits de l'Homme et le nécessaire changement démocratique à Djibouti.

 

Il a été accueilli à l'aéroport Pierre-Elliot Trudeau de Montréal par Ahmed Ibrahim Abdallah, président du Bureau du MRD en Amérique du Nord, Liban Abdi Khaireh et Mohamed Houssein Absieh, respectivement vice-président et secrétaire général dudit Bureau, ainsi que par d'autres démocrates djiboutiens.

 

La conférence, très attendue par la communauté djiboutienne d'Amérique du Nord comme par les autres Djiboutiens, se tiendra samedi 23 juillet 2011 à 16 heures à l'Université du Québec en Outaouais, Gatineau, Québec, Salle -0416, Pavillon Taché, 283, Boulevard Alexandre Taché.

 

Rappelons que le président de la LDDH est l'un des premiers cadres djiboutiens de formation universitaire et qu'il s'est engagé dans la lutte pour l'Indépendance au cours des années 1970, sacrifiant sa carrière professionnelle sur l'autel de la liberté et de la dignité nationales. A la fois homme de dossier et de terrain, il a fait partie de la direction de la Ligue populaire africaine pour l'Indépendance (LPAI), principal mouvement indépendantiste de l'intérieur. De même, il s'est investi, à partir de 1996, dans la lutte pour la démocratie en co-fondant le GDR (Groupe pour la Démocratie et la République) avec des personnalités telles que Ismaël Guedi Hared, Feu Moumin Bahdon Farah, Ali Mahamadé Houmed ou encore Ahmed Boulaleh Barreh, avant de co-fonder en 1999 la LDDH et de la diriger depuis lors.

 

Nous lui souhaitons la bienvenue et plein succès à cette conférence.



Share

Comments